Manger bio coute cher : FAUX !

Renseignez-vous avant de dire que le bio coûte cher...

Vous avez des promos dans les magasins bio, comme c'est le cas pour les aliments non bio dans les supermarchés. Donc certains fruits et légumes vont coûter un peu chers mais pas tous, et les prix tournent, ce ne sont pas toujours les mêmes aricles qui sont chers.

Il y a les fermes bio, visitez-les, c'est une super sortie en famille.

Il y a d'autres alternatives : La ruche qui dit oui (ma préférée), le drive des champs, les paniers (qui proviennent directement des agriculteurs) et les marchés bio.

 

Pourquoi manger bio, selon moi :

1) Manger moins mais manger sain.

On mange de plus en plus et de moins en moins bien, on grossit, on se fait plaisir gustativement et on perd la notion des goûts sains.

Selon moi, manger des produits déjà tout prêts, c'est comme fumer, on s'y met, parfois c'est pratique, on devient accro et avec le temps, on a plus la notion des goûts sains.

Lorsqu'on prépare des repas maison, on rajoute du sel, des épices, du sucre pour arriver à un résultat dont le goût est plus prêt des produits industriels dont on a l'habitude.

C'est dommage et on s'abime la santé. Réapprenez à manger des fruits, des légumes. Ne changez pas votre alimentation d'un coup, ajouter un fruit avant votre dessert industriel préféré, ajouter une crudité avant votre plat industriel préféré et petit à petit, vous allez vous déshabituez, et revenir vers des produits sains.

 

2) Manger moins de pesticides et moins d'OGM

Le bio est très contreversé, pas si bio que ça, jusqu'à 0,9% d'OGM dedans... Peut-être, mais c'est forcément plus sain que le non bio. Et je ne sais pas pour vous, mais je n'ai pas envie d'être un cobbaye des OGM et des pesticides, je n'ai pas envie de devenir une statistique qui confirmera ou infirmera la dangerosité de tel ou tel pesticide ou OGM.

Pour moi, tout ce qui n'est pas naturel n'a pas à rentrer dans mon corps, c'est ma théorie, celle que j'essaie de suivre. Cependant, comme tout le monde, il m'arrive de faire des éccarts.

 

3) Favoriser les agriculteurs qui travaillent naturellement

Nos pauvres agriculteurs bio se font haper par les supermarchés, la vie financière n'est pas simple pour eux et les tentations sont grandes de se faire de l'oseille en ajoutant des pesticides et en utilisant des OGM alors je pense que payer plus cher mais les aider est plus important que dorer le portefeuille des supermarchés parce que ce serait quelque centimes, voir un euro moins cher.

Je favorise également les achats bio de commerce équitable car je sais combien travailler la terre est un travail difficile, je pense qu'il est important de les aider.

 

En conclusion, pour ma part, je me suis fixée un budget nouriture tous les mois depuis 6 mois et depuis cette nouvelle année 2014, je remplace petit à petit mes produits industrielles par des produits bio. J'arrive à tenir le même budget, la seule chose qui a changé, ce sont mes repas ; ils sont plus colorés, plus de fruits, plus de légumes qu'avant. Et franchement, je ne ressens pas de manque.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×